Les enquêtes récemment menées par le service statistique au sein du Ministère du Travail ont pu démontrer que les conditions de travail sont des points cruciaux qui poussent les salariés à changer d’entreprises, de métier ou de secteur.

Les entreprises souhaitant jouir d’un capital humain productif tout en restant épanouies devront donc miser sur des modalités d’activités améliorées, au risque de réduire fortement son effectif.

Le secteur industriel victime de mobilité des employés

D’après les résultats des études menées sur les conditions de travail des salariés, davantage d’employés se disent occuper un poste pour la simple obligation de gagner sa vie. 45 % des interrogés estiment en effet être resté au sein de sa société actuelle sans n’avoir connu que très peu d’évolution de conditions.

D’un côté, 23 % ont témoigné avoir changé d’entreprise voire même de poste à cause d’un manque de considération des situations des employés dans leurs anciennes firmes.  

À ce jour, 26 % des salariés issus du domaine industriel interrogés lors de l’étude ont démissionné pour occuper d’autres postes au sein d’un tout autre secteur. Selon leurs dires, cette permutation leur a permis d’améliorer de manière significative les modalités de travail en ayant moins d’horaires et de contraintes physiques.

Un meilleur bien-être mental

Une raison qui pousse les employés à vouloir quitter son entreprise est le bien-être mental. Burnout; pressions ; stress ; etc. peuvent être la source de grands déficits psychologiques. D’après les salariés ayant effectué un changement de travail, le bien-être mental a tendance à être en hausse.

D’une part, ceux qui restent en poste au sein d’une entreprise qui ne se soucient guère des conditions de ses employés, les multiples changements qui sont en rapport avec leurs tâches sont des causes principales de troubles psychosociaux. Une communication et une écoute des avis de ses subordonnés peuvent être un bon moyen de réduire les risques d’atteinte psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *