Le portage salarial est une forme d’emploi à mi-chemin entre emploi classique et travail indépendant. Il séduit les personnes souhaitant allier indépendance aux nombreux avantages d’un salarié traditionnel. Il s’agit d’une relation tripartite entre le salarié porté, une société de portage salarial et le client.

Un avantage clé pour le travailleur indépendant est qu’il bénéficie de la protection sociale complète d’un salarié, comme les congés payés, les allocations de chômage et de prévoyance, qui sont meilleures que celles d’un indépendant. Ils bénéficient également d’une assurance responsabilité civile professionnelle et d’une garantie financière.

Différence entre salarié porté et freelance

Un freelance est un travailleur indépendant qui intervient de façon ponctuelle pour des clients avec qui il a un contrat de mission. L’avantage avec le fait d’être freelance est d’être son propre patron, choisir avec qui travailler et le type de mission à accomplir.

Le freelance a désormais le choix de son statut lui permettant de travailler légalement. Il doit opter pour l’une des trois options : création d’une entreprise, création d’une micro-entreprise ou le portage salarial. C’est ce qui va définir le cadre légal de son activité. La solution la plus sécurisante est le portage salarial. Comme vous pourrez le voir dans les prochaines lignes, ce statut présente de nombreux avantages.

Obtenir le statut d’un vrai salarié tout en étant indépendant

La société de portage facture le client, se charge des déclarations sociales, déduit ses frais de gestion puis verse au salarié une rémunération régulière. Il offre également des possibilités de formation professionnelle. Le salarié obtient les bulletins de salaire et a un contrat de travail CDD ou CDI avec l’entreprise de portage, ce qui peut l’aider, par exemple, pour obtenir un crédit.

Il convient aux personnes fournissant un service en dehors des professions réglementées, telles que les consultants, les graphistes, les formateurs, les spécialistes de marketing… qui ont un minimum d’expérience ou de qualifications.

Comment fonctionne ce système ?

Le salarié porté doit trouver une mission auprès d’un ou plusieurs clients intéressés par ses compétences ; il doit négocier son planning d’intervention et son tarif journalier. Le travailleur indépendant signe un contrat avec une entreprise de portage, qui réalise les formalités contractuelles avec le client.

Si vous pensez que ce statut peut vous convenir, prenez contact avec une société de portage salarial qui étudiera avec vous la faisabilité de votre projet. Vous pourrez échanger sur les services qu’elles offrent et la manière dont vous aimeriez travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.