Qu’elles soient dans le domaine industriel, artisanal, agricole ou libéral, toutes les entreprises sont dans l’obligation de payer des charges sociales sur chaque salaire versé. Ces dernières consistent à couvrir les prestations sociales des salariés et concernent la maladie, les accidents dans le travail, le chômage, la retraite ou encore la formation professionnelle. Les charges sociales sur un salaire sont payées par toutes les sociétés qui emploient des salariés. Elles sont considérées comme les cotisations spécifiques dans différents secteurs pouvant toucher le travail.

Mais quelles sont alors les charges sociales à payer sur un salaire ? Les lignes suivantes vous livrent les réponses à cette question.

 

Les charges qui sont versées auprès de l’URSSAF

Les charges qui sont liées à l’assurance maladie sont parmi les charges sociales sur un salaire. Ces dernières représentent 12,84% et servent à couvrir la santé, les maladies, la maternité le décès et l’invalidité. Pour la contribution solidarité une charge de 0,30% vient s’ajouter.

Les allocations familiales sont calculées sur la totalité de la rémunération. Le le taux de cotisations salariales sur ce type d’allocation est de 3,45% pour les salaires qui sont en dessous de 1,6 smic ou 5,25% pour les salaires plus élevés.

Les cotisations pour l’assurance vieillesse représentent un taux de 10,4% et ne peuvent pas être appliquées à la totalité des salaires. Cela dit, la première tranche de la cotisation est de 1,85% du salaire et la seconde tranche est de 8,55% sur le plafond annuel de la Sécurité Sociale.

Les cotisations pour l’accident du travail et des maladies professionnelles sont également à payer. Ces dernières sont calculées selon la totalité du salaire. Cependant, le taux peut varier selon l’activité de la société ainsi que son effectif.

Vous avez la possibilité de faire une simulation selon votre statut sur les cotisations que vous devez verser. Cela peut vous permettre de voir quel est votre salaire brut en net.

 

Les charges versées pour le chômage

Pôle Emploi représente un organisme qui est spécialisé dans la gérance des fonds pour l’indemnisation des personnes dans le chômage. Cela dit, toutes les sociétés qui emploient plus d’un salarié doivent payer des cotisations chômage. Ces dernières sont de 4% des salaires et disposent d’une limite fixée à 4 fois le plafond annuel de Sécurité Sociale.

Pour indemniser les employés qui font face à un redressement ou une liquidation judiciaire de l’employeur, une cotisation appelée Assurance Garantie des Salaires ou AGS doit être versée. Cette dernière est égale à 0,25% des salaires et dispose d’une limite fixée à 4 fois le plafond mensuel de Sécurité Sociale.

Le salaire net est donc vu après avoir calculé et surtout soustrait toutes les cotisations qui sont obligatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.