Exerçant dans un cabinet de conseil, parfois à titre indépendant ou encore au sein d’une association professionnelle, le coach est celui qui aide les entreprises à atteindre de meilleurs résultats. Cependant, nombreux sont ceux qui s’autoproclament coach sans nécessairement passer par une formation au préalable et sans recevoir une certification. Exercer le coaching, c’est posséder un état d’esprit pour apporter de la valeur aux autres. L’objet de travail du coach est l’humain et tout ce qui l’entoure. Qui devient coach professionnel de métier et comment le devenir ?

La mission d’un coach professionnel

Un coach professionnel, c’est lui qui construira une relation de confiance et de partenariat entre lui et son client. Grâce à sa formation et à sa capacité, il intervient dans plusieurs domaines. Un coach dans son métier s’engage à rendre meilleure la situation difficile à laquelle est confronté un client.

Sa mission vis-à-vis de son client

Sans être expert du domaine de son client, le coach a la responsabilité de comprendre les enjeux du contexte professionnel de son client. Le coach aide à clarifier la réflexion et guide l’émergence de différentes solutions. En équipe, sa mission est d’éclairer et d’accompagner les uns et les autres. Transmettre les outils à son coaché, pour qu’il puisse s’épanouir, est alors un défi. Il faudrait dissocier le métier du coach professionnel à celui du thérapeute, du consultant ou encore du formateur. Devenir coach exige du potentiel et de l’intellect.

Sa mission vis-à-vis de lui-même

Le coach est la personne qui entretient une relation saine avec elle-même. Aider des personnes demande beaucoup de sens, du discernement, de la communication et d’écoute. Le coach devra alors faire un travail personnel sur lui-même pour mener à bien les objectifs des personnes qu’il accompagne.

Comment reconnaître un coach professionnel

Le coaching est une activité qui n’est pas encore réglementée en France. Toutefois, plusieurs critères permettent d’identifier un coach professionnel. Le coach professionnel n’est ni un formateur, ni un consultant. Le coaching n’est pas une thérapie ou un accompagnement opérationnel. Le coach n’est pas celui qui prendra des décisions à votre place. Reconnaître un coach professionnel, c’est reconnaître certaines qualités humaines et psychologiques :

  • un grand sens d’écoute et du discernement ;
  • un bon esprit d’analyse et de synthèse ;
  • une bonne capacité de communication ;
  • une bonne capacité d’adaptation ;
  • la patience, l’intérêt pour autrui.

Le profil d’un coach

Le coach professionnel est une personne saine d’esprit qui a appris le fonctionnement du cerveau afin d’aider des personnes dans le besoin. Le coach c’est celui qui est très outillé et qui maîtrise les techniques de Programmation Neurolinguistiques PNL entre autre. Devenir coach, c’est posséder le profil adéquat pour répondre aux besoins de l’environnement professionnel et personnel en général.

La technique d’un coach

Le coach professionnel, c’est celui qui, dans sa démarche de coaching, se sert de la sémantique générale, la neurolinguistique, la démarche systémique, l’approche ériksonnienne, les techniques de créativité et de visualisation. Le coach remplit sa mission avec méthode, clarifie vos attentes réelles puis affiche sa déontologie. Sa première séance doit débuter par la découverte et la connaissance de son client à travers une écoute attentive et une mise en confiance de ce dernier. Le coach doit rester neutre et les échanges entre lui et son client doivent rester confidentiels. Le coach, c’est également celui qui reconnaît les qualités de la vie d’entreprise pour mener à bien sa mission. Le coach doit avoir une bonne connaissance de lui-même avec notamment un niveau de lucidité élevé.

Le salaire d’un coach professionnel

L’activité de coaching n’étant pas encore réglementée, il n’existe pas de données officielles sur le salaire d’un coach professionnel. Il est important de rappeler que le coach travaille dans la plupart des cas à titre individuel. Son salaire dépend essentiellement de son statut, de son expérience et de sa notoriété. Le coach peut facturer ses prestations en moyenne 50 euros par heure pour un particulier et 300 euros pour une entreprise ou une organisation. Devenir coach ne devrait pas d’abord être motivé par le salaire ou la taille du gain, mais par la volonté d’apporter du neuf et de l’orientation et une nouvelle dynamique dans la vie des coachés.

La formation pour devenir coach professionnel

Le métier de coach requiert une formation. Ce sont des types de formations données par des établissements spécialisés pour former des individus et des professionnels à exercer le métier de coach. Le coaching d’affaires y est également inclus. Ces formations sont offertes mais les connaissances du coach doivent être régulièrement recyclées et mises à jour pour la bonne évolution de sa carrière professionnelle. De plus, disposer d’une certification reconnue offerte par un tiers ou organisation de certification est importante.

Devenir un coach professionnel est une noble ambition. En effet, vouloir aider les autres, c’est comprendre les besoins existants dans le monde compétitif des personnes, groupes et entreprises. Un constant besoin de renforcement et de remise en question mais aussi de remise à niveau est nécessaire. Le coach, dans son métier, s’assure de redonner confiance à ses clients et de leur permettre d’associer bien-être et bonne humeur dans tout ce qu’ils entreprennent.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.