Être co-fondateur peut être absolument fantastique. En ayant un partenaire, vous évitez de nombreux pièges auxquels les fondateurs sont souvent confrontés. Vous disposez d’une caisse de résonance pour les idées, d’une source de soutien qui comprend tout ce que vous vivez et d’un ensemble de mains compétentes pour vous aider à entreprendre l’incroyable quantité de travail qu’il faut pour démarrer une entreprise prospère. Et bien sûr, pour votre co-fondateur, vous fournissez également toutes ces choses.

C’est vraiment un beau système… jusqu’à ce qu’il ne le soit pas. Appelez cela le blues du co-fondateur, un refrain de 12 mesures qui conduit inévitablement à la frustration, au chagrin et au rachat occasionnel. Ces problèmes viennent du fait qu’il y a tout simplement trop de décisions à prendre à mesure que l’entreprise se développe, et il est incroyablement rare que deux (ou plus) personnes soient sur la même longueur d’onde pour chacune d’entre elles.

Les désaccords

Les désaccords sont parfaitement sains, mais au fil du temps, les désaccords entre les co-fondateurs ont tendance à s’envenimer en quelque chose de plus. Après tout, en tant que fondateur et entrepreneur, le succès de votre entreprise est l’une des choses les plus importantes de votre vie. C’est une pression incroyable, et lorsque les choses ne se passent pas comme vous le souhaitez, il est facile de rejeter la faute sur le co-fondateur qui a modifié votre parcours. Facile, mais malsain.

Voici des conseils pour régler les problèmes entre associés :

Voici quelque chose à penser,  le blues du co-fondateur vient du fait que la négativité se développe avec le temps et sous la pression. Mais le temps et la pression sont les mêmes choses qui créent des diamants à partir du charbon, et c’est exactement ce qui devrait arriver à la relation entre vous et votre co-fondateur.

Comment surmonter ce problème ?

La clé pour y parvenir est d’avoir une vision non seulement de la trajectoire de votre entreprise, mais aussi des valeurs de votre entreprise. Vous et votre co-fondateur devez être en phase avec l’âme de votre entreprise, et les décisions que vous prenez doivent rester fidèles à cette vision. Sinon, il est inévitable que les désaccords mènent au blues.

La croissance d’une entreprise est un processus incroyablement difficile, et il y a une quantité importante de « et si » et d’autres interrogations, même lorsque les choses se passent bien. Avoir un ensemble clair de valeurs élimine une grande partie de cette incertitude. Au lieu de vous demander si vos décisions ont généré les plus gros bénéfices ou la plus grande croissance, ce qui est le genre de chose que vous ne pouvez jamais vraiment savoir, regardez comment vos décisions sont restées fidèles à l’objectif supérieur de votre entreprise. C’est quelque chose que vous pouvez, et devez, savoir comme un fait. Éliminer cette incertitude est vital pour éviter le blues du co-fondateur.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.