Comment concilier vie professionnelle et apprentissage de l’anglais ? Comment se (re)plonger dans la langue de Shakespeare tout en exerçant un emploi à plein temps ?

Dans ce guide pratique, nous allons vous montrer qu’il est tout à fait possible de progresser au quotidien, en identifiant vos objectifs et en adoptant des réflexes simples. Pour vous aider, nous allons vous donner :

  • 6 conseils pour apprendre l’anglais lorsqu’on a peu de temps
  • 6 ressources pour accéder à des cours ou des exercices de qualité
  • 6 niveaux pour mieux fixer vos objectifs
  • 5 étapes pour intégrer l’apprentissage de l’anglais à votre emploi du temps

6 conseils pour apprendre l’anglais quand on a peu de temps

Il y a longtemps que la vie estudiantine n’est plus qu’un souvenir pour vous. LV1, séjours linguistiques pour adolescents : cette époque est révolue. Pour autant, il existe d’autres manières de progresser dans la langue de Shakespeare.

Pour vous le montrer, nous allons vous livrer 6 recommandations à mettre facilement en place :

  • ressortez vos manuels scolaires
  • lisez en anglais
  • écoutez de l’anglais
  • dialoguez en anglais
  • prenez des cours particuliers en ligne
  • partez en week-end dans un pays anglophone

Ressortir ses manuels scolaires

Qu’ils soient vôtres ou qu’ils appartiennent à vos enfants, les manuels scolaires vous aident à réviser les rudiments de la langue anglaise. Vous y trouverez notamment :

  • des cours de grammaire et de conjugaison
  • des fiches de vocabulaire
  • des encarts dédiés à la culture anglo-saxonne

En outre, les ouvrages modernes sont enrichis de précieuses ressources supplémentaires :

  • vidéos
  • audios
  • exercices interactifs
  • liens internet
  • etc.

Lire en anglais

La lecture peut être entreprise en tout lieu, à tout moment de la journée, et familiarise votre regard à de nouveaux points de vocabulaire et à de nouvelles expressions. Dans cette dynamique, vous pouvez :

  • accéder sur internet aux articles des grands journaux anglophones tels que The Guardian ou The New York Times
  • commander un roman ou un essai en version originale, voire une bande dessinée
  • régler votre compte Facebook, votre console de jeux, votre smartphone ou encore votre télévision de façon à ce que l’interface s’affiche en anglais

Écouter de l’anglais

Entrainer vos yeux est une chose – entrainer vos oreilles en est une autre. Il existe de nombreux podcasts pour travailler votre compréhension orale au quotidien. Parmi les plus réputés, citons :

  • Voice of America (VOA) : un podcast basé sur l’actualité
  • English as a Second Language (ESL) : un programme traitant de sujets variés, avec un accent américain
  • The English We Speak : des émissions courtes proposées par la BBC

Autre réflexe à adopter dès maintenant : bannissez la VF de vos films et séries et ne jurez plus que par la version originale.

Dialoguer en anglais

Dès que l’occasion se présente de parler anglais, saisissez-la. Certes, les opportunités sont plus ou moins nombreuses de pratiquer la langue de Shakespeare in real life : ce n’est pas tous les jours qu’un collaborateur britannique ou canadien croisera votre chemin au bureau.

Heureusement, il existe de nombreuses plateformes de mise en relation entre particuliers anglophones et francophones. Parmi les plus en vue, évoquons :

  • iTalki
  • My Language Exchange
  • Tandem Linguistique

Prendre des cours particuliers en ligne

Une bonne connexion à internet et un budget allant de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros : c’est tout ce dont vous aurez besoin pour accéder à une formation en ligne. Certaines de ces formations sont certifiantes, d’autres pas. Certaines peuvent mettre à contribution votre Compte personnel de formation (CPF), d’autres pas.

L’avantage de toutes ? Vous gagnez en temps et en confort en étudiant depuis votre domicile, et vous évoluez à votre rythme, en cohésion avec votre agenda.

Partir en week-end dans un pays anglophone

Poser 3 semaines de congés pour découvrir les paysages américains n’est pas donné à tout le monde. En revanche, s’offrir un week-end prolongé dans un pays anglophone voisin constitue un projet plus abordable.

À ce rang, les amoureux du train choisiront Londres, accessible en Eurostar depuis Paris, Marne-la-Vallée ou Bruxelles. En avion, d’autres villes de Grande-Bretagne s’ouvrent à vous via des compagnies telles que Ryanair, Vueling ou Transavia :

  • Dublin
  • Belfast
  • Édimbourg
  • etc. 

6 ressources pour apprendre l’anglais tout en travaillant

Journaux en anglais, plateformes de mise en relation entre élèves et professeurs particuliers, ou encore organismes de voyages linguistiques pour adultes : les ressources liées à l’apprentissage de la langue de Shakespeare sont particulièrement foisonnantes sur internet.

Dans ce chapitre, nous allons nous concentrer sur celles qui vous proposent des cours, des exercices et des formations adaptables à votre rythme :

  • via un site web : avec le CNED, le British Council, et iSpeakSpokeSpoken
  • via une appli mobile : avec MosaLingua, Babbel, et Duolingo

Les sites internet

Nous allons vous présenter 3 sites web accessibles depuis chez vous ou via un support mobile :

  • le CNED
  • le British Council
  • iSpeakSpokeSpoken

Le CNED

« Formation à distance, tout au long de la vie » : telle est la devise du Centre national d’enseignement à distance (CNED). Sa formation #JeVeuxParler anglais est disponible pour une durée, au choix, de :

  • 3 mois
  • 6 mois
  • 12 mois

Elle a l’avantage de s’adapter à vos contraintes personnelles et inclue 3 étapes pour atteindre vos objectifs : 

  • intégrer les apports théoriques
  • s’entraîner grâce à des activités interactives et autocorrectives
  • s’évaluer en réalisant des bilans réguliers

Le British Council

Le British Council est l’agence britannique internationale chargée des échanges éducatifs et des relations culturelles. Une étude de 2021 l’a classé dans le top 10 des établissements de formation linguistique en France.

À distance, il propose notamment :

  • une préparation à l’IELTS de 20 heures pour 590 €
  • des cours d’anglais collectifs ou en individuel en ligne avec abonnement à partir de 72 € par mois

iSpeakSpokeSpoken

iSpeakSpokeSpoken vous propose d’apprendre à parler anglais facilement et rapidement grâce à une pédagogie concrète et pratique. Le site met à votre disposition des cours d’anglais gratuits et clairs pour tous les niveaux :

  • débutants
  • intermédiaires
  • avancés

Vous accédez en outre :

  • à une chaîne YouTube où chaque vidéo dure de 10 à 15 minutes et aborde une notion précise de la langue de Shakespeare
  • des formations premium suivies par plus de 10 000 personnes

Les applications mobiles

Vous allez découvrir 3 applis mobiles pour exercer votre anglais où que vous soyez, depuis votre smartphone ou votre tablette :

  • MosaLingua
  • Babbel
  • Duolingo

MosaLingua

MosaLingua est une méthode d’apprentissage de langues disponible sur smartphones, tablettes et ordinateurs. Sa méthode, baptisée MOSA Learning, est basée sur des principes de sciences cognitives reconnus :

  • Spaced Repetition System
  • Active recall
  • loi de Pareto
  • etc.

MosaLingua est aussi un blog dédié à l’auto-apprentissage des langues.

Babbel

Babbel est un système payant d’apprentissage de langues en ligne. Les cours s’y composent de leçons courtes qui s’intègrent au quotidien, avec des cours de grammaire et de vocabulaire divisés en unités. L’appli permet de se familiariser avec une série de thématiques comme, par exemple :

  • rencontrer quelqu’un
  • commander au restaurant
  • faire du shopping
  • partir en voyage

Duolingo

Proposant à la fois une version gratuite et une version premium payante, Duolingo adapte les préceptes de la gamification à l’apprentissage de l’anglais. De leçons en exercices, vous êtes plongé dans une méthode qui a plus du jeu vidéo que du manuel scolaire. Ludique et attractive, elle est utile pour se familiariser avec la langue de Shakespeare, mais ne suffira pas à atteindre un niveau élevé.

6 niveaux pour comprendre quels aspects de l’anglais étudier

Parler anglais est un beau projet. Mais par où commencer ? Comment savoir quels aspects de la grammaire vous devez étudier ? Comment identifier le vocabulaire sur lequel vous pencher pour progresser ?

Pour vous aider à mieux fixer vos objectifs, nous allons nous intéresser aux 6 différents niveaux fixés par le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) :

  • A1
  • A2
  • B1
  • B2
  • C1
  • C2

Vous pouvez évaluer votre propre niveau en ligne grâce aux tests d’anglais gratuits de Cambridge. Lorsque vous avez atteint l’un de ces niveaux, tout l’enjeu est donc de passer au suivant.

Le niveau d’anglais A1

Le classement A1 est celui d’un utilisateur élémentaire au niveau introductif. Ses capacités sont, par exemple, les suivantes :

  • savoir se présenter ou présenter quelqu’un
  • pouvoir poser à une personne des questions la concernant

Vous avez atteint ce niveau ? Voici quelques exemples de thématiques qui pourraient vous intéresser :

  • construire une phrase
  • les chiffres et les nombres
  • les jours de la semaine

Le niveau d’anglais A2

Le classement A2 est celui d’un utilisateur élémentaire au niveau usuel. Ses capacités sont, par exemple, les suivantes :

  • pouvoir communiquer lors de tâches simples et habituelles ne demandant qu’un échange d’informations direct
  • savoir décrire avec des moyens simples sa formation et son environnement immédiat

Vous avez atteint ce niveau ? Voici quelques exemples de thématiques qui pourraient vous intéresser :

  • les prépositions
  • les quantifieurs
  • les formules de politesse

Le niveau d’anglais B1

Le classement B1 est celui d’un utilisateur indépendant au niveau seuil. Ses capacités sont, par exemple, les suivantes :

  • être autonome dans la plupart des situations rencontrées en voyage
  • pouvoir produire un discours simple et cohérent sur des sujets familiers

Vous avez atteint ce niveau ? Voici quelques exemples de thématiques qui pourraient vous intéresser :

  • les connecteurs logiques
  • les adverbes de fréquence
  • décrire une image

Le niveau d’anglais B2

Le classement B2 est celui d’un utilisateur indépendant au niveau avancé. Ses capacités sont, par exemple, les suivantes :

  • comprendre le contenu essentiel de sujets concrets ou abstraits dans un texte complexe
  • communiquer avec spontanéité et aisance avec un locuteur natif

Vous avez atteint ce niveau ? Voici quelques exemples de thématiques qui pourraient vous intéresser :

  • les pronoms relatifs
  • le génitif
  • le corps humain

Le niveau d’anglais C1

Le classement C1 est celui d’un utilisateur expérimenté au niveau autonome. Ses capacités sont, par exemple, les suivantes :

  • s’exprimer spontanément et couramment sans trop devoir chercher ses mots
  • utiliser la langue de façon efficace et souple dans la vie sociale, professionnelle ou académique

Vous avez atteint ce niveau ? Voici quelques exemples de thématiques qui pourraient vous intéresser :

  • préparer un discours
  • le vocabulaire de l’hôtellerie
  • le vocabulaire informatique

Le niveau d’anglais C2

Le classement C2 est celui d’un utilisateur expérimenté au niveau maîtrise. Ses capacités sont, par exemple, les suivantes :

  • comprendre sans effort pratiquement tout ce qui est lu ou entendu
  • pouvoir restituer des faits et des arguments issus de diverses sources écrites et orales

Vous avez atteint ce niveau ? Voici quelques exemples de thématiques qui pourraient vous intéresser :

  • le lexique juridique
  • le vocabulaire commercial
  • vulgarités et insultes

5 étapes-clés pour intégrer l’apprentissage de l’anglais à son emploi du temps

Vous partez de chez vous en semaine, il est 8h. Vous rentrez chez vous, il est 19h. Le week-end, vous souhaitez passer du temps avec vos proches et ne plus penser à l’anglais. Et le reste du temps, vous êtes – bien logiquement – exténué !

Face à pareil rythme, il reste de la place pour l’apprentissage d’une langue étrangère. Le secret réside en un seul mot : régularité.

Nous allons vous indiquer 5 moments de la semaine où l’anglais peut s’inviter :

  • au réveil
  • sur le trajet vous conduisant au travail
  • au cours de la journée
  • sur le trajet vous ramenant chez vous
  • pendant le week-end

Progrès garantis, tout en douceur…

Au réveil

Avant de partir au travail, accordez-vous 10 minutes sur l’une des applications mobiles listées plus haut dans cet article.

Sur le trajet vous conduisant au travail

Sur votre trajet à pied, en voiture ou en transports en commun, écoutez un épisode du podcast de votre choix.

Au cours de la journée

Dès que vous avez quelques minutes devant vous, replongez dans l’une des applis mobiles présentées ci-avant, même si vous avez déjà accompli l’unité la veille ou l’avant-veille. La répétition constitue une clé précieuse dans l’apprentissage d’une langue étrangère.

Sur le trajet vous ramenant chez vous

Dans le bus, dans le métro ou, si votre vie familiale et sociale vous le permet, chez vous, accordez-vous le visionnage d’une ou deux vidéos en anglais ou d’un épisode de votre série du moment. Selon votre niveau de confort, affichez :

  • soit les sous-titres en français
  • soit les sous-titres en anglais
  • soit aucun sous-titres

Pendant le week-end

Le week-end, rendez-vous sur l’un des sites inventoriés en début d’article. Sur iSpeakSpokeSpoken, par exemple, choisissez un cours sur un point de grammaire qui vous intéresse ou vous pose problème. Accordez-vous le strict nécessaire pour acquérir ou réviser les bases : votre samedi et votre dimanche doivent rester des moments de plaisir et de détente !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.