L’autre cercle, association sur pieds depuis 23 ans, a pour principal objectif de militer pour une meilleure inclusion des gays, lesbiennes, bisexuels, transgenres et autres au niveau du secteur de l’emploi. L’organisation a mis en place en 2017 la Charte d’Engagement LGBT+ à signer par les entreprises pour une bonne intégration des LGBT+ en milieu de travail.

Même si 137 enseignes et un nombre important d’administrations et structures variées ont ratifié cette prescription, actuellement le défi reste encore à relever malgré une bonne avancée.

Des agressions encore présentes

Les mesures entreprises concernant une meilleure inclusion des LGBT+ sur le milieu professionnel connaissent actuellement un impact important cependant, les objectifs ne sont pas encore atteints. Malgré le fait que plusieurs entreprises ont d’ores et déjà signé la Charte d’Engagement LGBT+, les différents signes d’agressions sont encore présents.

D’après le résultat des sondages effectués par l’autre cercle associé à l’Ifop, 55 % des LGBT+ ont été victimes d’expressions LGBTphobes au sein de leur lieu de travail (mise à l’écart, offenses…) De leur côté, 41 % des gays, bisexuels et transgenres ont dû faire face à des insultes et moqueries provenant de leurs collaborateurs.

Manque d’initiatives des organisations

Bien qu’un bon nombre d’entreprises ait signé la Charte, très peu d’entre elles partagent les valeurs et les principes de ce processus au niveau des différents collaborateurs. Un manque d’initiative et de considération important qui pousse les employés à ne pas connaître l’objectif principal de l’engagement.

D’après les témoignages, les LGBT+ en emploi son bel et bien en connaissance de la ratification de son entreprise de travail de la charte cependant ils n’ont aucune information concernant le contenu. En outre, les organisations ne partagent pas les réelles intentions pour les bonnes inclusions des gays ; lesbiennes, bisexuels, transgenres et autres au sein de leurs firmes.

Si l’on pousse un peu les responsables des sociétés à faire valoir la Charte d’Engagement LGBT+, les efforts pourront à travers les années porter ses fruits pour l’autre cercle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *