La sortie de crise est une situation délicate pour les chefs d’entreprise. La grande majorité d’entre eux n’ont de choix que de mettre une partie des employés au chômage pour soutenir les finances et les activités de la structure. De nombreux travailleurs sont concernés par la perte d’emploi. La réalité est tout autre au niveau de certains secteurs d’activité qui font face à un manque important de mains d’œuvre. Quels sont ces secteurs qui recrutent en ces temps de crise économique?

L’agriculture

S’ils ont pu profiter de la situation de confinement, les agriculteurs subissent, actuellement, les conséquences de la crise économique résultant de la pandémie du coronavirus.

Cette année, la saison des récoltes a coïncidé avec le début du confinement mis en place par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Cette période a profité aux agriculteurs qui ont pu bénéficier de la main d’œuvre des travailleurs mis au chômage partiel (à cause de la mise en veille de toutes les activités économiques), notamment dans le cadre du programme #desbraspourtonassiette. La plateforme mise en place par Wizifarm, en collaboration avec le Pôle Emploi et l’ ANEFA (Agence Nationale pour l’Emploi et la Formation des Agriculteurs), met en relation les agriculteurs et les personnes qui souhaitent rejoindre les exploitations pour travailler en tant que saisonnier. L’initiative vise à aider les exploitants à trouver la main d’œuvre qui leur fait vraiment défaut. Le secteur de l’agriculture emploie majoritairement des travailleurs saisonniers venus d’Afrique du Nord et d’Europe de l’Est. L’arrêt des transports internationaux paralyse, donc, les récoltes et toutes les activités qui s’en suivent.

Le retour à la vie normale intensifie le manque de main d’œuvre. En effet, les travailleurs qui étaient au chômage partiel devront bientôt rejoindre les entreprises pour reprendre leur activité professionnelle principale, délaissant derrière eux, des millions de tonnes de fruits et légumes à cueillir.

Ainsi, les recrutements dans le secteur de l’agriculture ne cesseront d’augmenter jusqu’à la reprise des services de transports internationaux.

La santé et l’action sociale

Face à la crise sanitaire, Pôle Emploi a lancé une « Mobilisation exceptionnelle pour l’emploi » dans les secteurs prioritaires, à savoir : la santé, l’agro alimentaire, l’agriculture, le transport, la logistique, l’aide à domicile, la télécommunication et l’énergie. La plateforme a enregistré plus de 13 000 embauches dont plus de 6500 recrutements dans le domaine de la santé et du social. A ce jour, près de 10 000 offres d’emploi sont encore accessibles sur la plateforme gouvernementale.

Le secteur Hygiène et Propreté

Après de longues semaines de fermeture, les locaux professionnels doivent être assainis en vue de la reprise des activités des entreprises. De surcroit, la crise sanitaire exige la mise en place de mesures d’entretien spécifiques et notamment la désinfection des bureaux et de tous les espaces occupés par les travailleurs.

Les opérations de nettoyage en profondeur et de désinfection devront être réalisés très régulièrement pendant les mois à venir. Ainsi, le secteur Hygiène et Propreté éprouve plus que jamais un besoin important de main d’œuvre.

Le nombre d’offres d’emploi dans les autres secteurs d’activité comme la construction, l’immobilier et le commerce connait une légère hausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *