Le flex office est un concept qui séduit de plus en plus d’entreprises. Accent mis sur le bien-être au travail, employés mobiles, augmentation de la productivité, réduction des coûts immobiliers, le flex office ne peut que séduire. Mais si ce modèle de flexibilité fait des émulateurs, il se heurte également à des difficultés de mise en place.

En effet, pour certains dirigeants, ce concept a ses limites. Pour eux, il ne favoriserait pas les échanges. Ainsi, le débrief à la volée est plus difficile lorsque les gens s’installent où ils veulent. Une bonne organisation est essentielle pour mettre en œuvre une rencontre. Malgré cela, le flex office a aussi ses avantages.

Adaptabilité et flexibilité

Les experts affirment que la conception progressive du lieu de travail est désormais entièrement axée sur l’adaptabilité. Les entreprises qui ont le luxe de concevoir leurs propres bureaux ne le font plus pour les besoins d’aujourd’hui, mais tentent plutôt de créer des espaces prêts à s’adapter aux technologies, aux fonctions et aux modèles commerciaux qui n’existent peut-être pas encore. Cette dynamique est particulièrement prononcée dans les industries fluides des médias et de la technologie.

Il faut concevoir pour le changement. Le monde du travail change, les gens changent et veulent se sentir comme chez eux lorsqu’ils travaillent. D’ailleurs, le plus surprenant est qu’on trouve des canapés dans les bureaux afin d’apporter plus de confort. Les travailleurs recherchent plus de flexibilité. Ils fonctionnent mieux lorsqu’une variété d’espaces est à leur disposition.

Pour les entreprises, la flexibilité ne se limite pas à la simple disposition de bureaux flexibles, à des zones de discussion et à des espaces de collaboration. Il s’agit plutôt de créer des espaces qui peuvent non seulement servir à plusieurs fin, mais peuvent aussi être facilement reconfigurés.

Le bien-être prend le dessus

La santé et le bien-être sont une autre tendance qui fait rapidement son chemin sur le lieu de travail. Les entreprises introduisent rapidement des méthodes conçues pour garder les salariés heureux et en bonne santé pendant les heures de travail, mais cela s’infiltre également dans la conception des bureaux. L’accès à la lumière naturelle est soudainement une priorité, par exemple, les entreprises affirment qu’elles cherchent de plus en plus à fournir des environnements qui favorisent le mouvement et l’activité.

Les entreprises veulent offrir un environnement sain qui profite à leur personnel. Les bureaux deviennent de plus en plus des espaces de détente où on peut trouver une variété d’infrastructures dédiées à la détente et au bien-être. La majorité des employés aimeraient voir des salles de sport et des aires d’entraînement sur place.

Est-ce vraiment productif ?

Le flex office a aussi ses détracteurs, car il est considéré comme un moyen de privilégier l’échange improductif. La vie du collectif pourrait être impactée par ces nouvelles formes d’organisation. La hiérarchie peut ne plus être respecté, car tout le monde pourrait s’asseoir où ils veulent.

D’autre part, cela pourrait également créer une certaine tension, car tous veulent avoir le canapé au bureau. Certes, il s’agit d’une solution pratique, mais la méfiance est de mise pour éviter les dérives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *