L’environnement de travail actuel a changé. Il est révolu le temps où la relation employeur-employé commence et se termine par un chèque de paie.

Quelle que soit la taille de l’entreprise, l’accent est mis davantage sur le bien-être émotionnel et physique des salariés, avec l’idéologie selon laquelle les travailleurs heureux sont synonymes de profits plus élevés.

Il est devenu essentiel pour les entreprises de déterminer le bien-être de leurs employés. D’ailleurs, il est très courant que les entreprises utilisent des solutions RH comme celles proposées par supermood.com afin d’améliorer l’engagement des collaborateurs.

Même si de nombreux facteurs peuvent affecter le bien-être d’un individu, les managers peuvent directement influencer ceci.

Augmenter la productivité

Définie comme présentéisme, la faible productivité du personnel peut affecter considérablement le chiffre d’affaires d’une entreprise. Lorsqu’un employé est physiquement à son bureau, mais ne fait aucun travail, ce n’est pas seulement une perte d’argent pour l’entreprise, mais aussi une perte de temps pour le salarié.

Les employés sont souvent blâmés pour leur faible productivité, étiquetés comme paresseux. Cependant, la raison derrière le présentéisme est loin de ce stéréotypé.

Le bien-être des salariés peut directement améliorer la santé mentale et physique de la main-d’œuvre, la santé générale étant liée aux niveaux de productivité.

On estime que le coût d’une mauvaise productivité liée à la mauvaise santé du personnel est 2 à 3 fois plus élevé que les dépenses de santé, soutenant l’affirmation selon laquelle le bien-être des employés devrait être au cœur de chaque entreprise. Des salariés plus sains et plus heureux sont plus productifs.

Diminuer les absences

Comme pour le présentéisme, l’absentéisme a aussi un effet néfaste sur l’avenir d’une entreprise. Les lieux de travail qui valorisent le bien-être verront leur taux d’absentéisme réduit grâce à une meilleure gestion du stress.

Une étude menée par des chercheurs de Harvard a révélé que chaque euro dépensé par une entreprise pour des programmes de bien-être, serait rentabilisé deux fois plus.

De plus, le bien-être a un effet direct sur le moral des travailleurs. Si le salarié considère son lieu de travail comme un lieu propice à son développement, il s’y sentira bien et évitera au maximum les absences.

Améliorer la rotation du personnel

Il peut coûter à une entreprise près de deux fois plus d’embaucher quelqu’un que de le payer pour sa première année de travail. Le recrutement de nouveaux salariés constitue une dépense importante, que ce soit au niveau de la formation ou de la maîtrise du travail.

Il est donc dans l’intérêt de l’entreprise de réduire le départ des salariés. Comme indiqué ci-dessus, les employés doivent se sentir en sécurité dans leur rôle et être valorisés au sein de l’entreprise.

Leur bien-être profite à la fois à l’employeur et à l’employé. Les salariés ayant un bien-être personnel et professionnel accru sont moins susceptibles de démissionner pour se rendre dans une autre entreprise, ce qui permettra une économie d’argent importante.

C’est un élément essentiel au développement de la société, car cela aide beaucoup à la performance de chaque salarié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *