La majorité des personnes actives ont retrouvé le chemin du travail le 11 mai dernier. Cependant, malgré le fait que le confinement est levé et que l’on soit en mesure de circuler en toute liberté dans les rues et les transports en commun, le risque de propagation du virus est encore présent. Les mesures prises pour réduire la contamination sont certes bien présentes (port de masque, distanciation, etc.), les individus doivent encore redoubler de vigilance à toutes les sorties. Afin de minimiser les menaces, mieux vaut donc prévenir à l’avance. Focus sur les mesures à mettre en œuvre en rentrant chez soi pour diminuer les dangers d’expansion de la pandémie de covid-19.

Les dispositions à prendre dans les transports en commun 

Avoir recours au transport public est le seul moyen de se rendre à son lieu de travail pour la majorité des Français. Ainsi, lors des déplacements professionnels à bord d’un transport en commun, il est essentiel de respecter chaque mesure sanitaire de base mise en avant par les autorités. En plus de la distanciation dans le bus et sur le lieu de travail ainsi que du port de masque de protection dès la sortie du domicile ; chacun devra également éviter de manipuler les surfaces communes. Accoudoirs, poignets, barres, rampes et même les portes doivent être évités au toucher. La main est en effet le moyen le plus rapide aux transferts des microbes. Lorsque cette dernière touche un virus, l’individu est garantie l’attraper puisque la main entre très souvent en contact avec les yeux ; la bouche et le nez. Il s’agit en effet d’un réflexe humain impossible à maîtriser.

Ainsi, l’hygiène des mains est d’une importance capitale. Tout au long de la journée, il est primordial de se laver les mains avec du savon et de l’eau. Dans le cas où vous n’êtes pas dans l’habileté d’avoir à disposition de l’eau, du gel hydroalcoolique peut amplement faire l’affaire. Dès que l’on touche un objet, il est essentiel d’utiliser son gel. 

Les affaires personnelles chez soi 

Les interrogations concernant le retour à domicile après une journée de travail sont de plus en plus nombreuses. Les travailleurs se demandent en effet quels sont les gestes qu’ils devront adopter une fois de retour chez eux. Selon les professionnels de la santé, le virus ne reste vivant sur les tissus que 4 ou 5 heures, ce qui octroie un risque minimal de contaminer son logement et ses proches. Inutile donc de laisser vos effets personnels sur le palier et de les ranger sur un espace spécifique. Cependant, il est conseillé de les laisser aérer pour que le virus puisse mourir au vent. 

D’un côté, les médecins, infirmiers, soignants et autres travailleurs dans le domaine sanitaire ou au sein des hôpitaux devront quant à eux devront laver régulièrement à 60 degrés leurs blouses après chaque journée de travail. Ces tenues de profession doivent être mises au lavage seul donc sans aucun autre vêtement dans la machine. 

Les objets de types téléphones, lunettes ou ordinateurs doivent être désinfectés de manière régulière puisqu’ils sont manipulés fréquemment au cours de la journée. Enfin, concernant le masque de protection, il peut s’agir d’un vrai nid à virus. Pour les versions en tissus, mieux vaut donc les laver après chaque utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *