Le monde du travail est en constante évolution. On assiste à de nombreux changements qui influent sur la manière dont les entreprises doivent opérer. Avec la pandémie du coronavirus, il a fallu travailler à la maison. Par ailleurs, le flex office a aussi connu une popularité croissante ces derniers temps.

Tous ces changements ont aussi eu des effets sur le secteur des formations professionnelles. Différentes questions doivent ainsi être posées afin de déterminer l’avenir des formations professionnelles. Et l’une des plus importantes est de savoir s’il est maintenant temps de digitaliser complètement les formations. On entend beaucoup parler de digitalisation, c’est un concept qui devient rapidement un terme à la mode, principalement en raison de la dynamique de croissance technologique qu’on constate aujourd’hui. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment pour la formation professionnelle ?

Les raisons de digitaliser les formations professionnelles

La formation dans une salle ne résout pas le problème de nombreux employés. Cela ne rentre pas dans leur emploi du temps chargé ou ne répond pas à leurs besoins. Les employés d’aujourd’hui veulent plus de flexibilité, ce que la formation traditionnelle n’offre pas. De plus, selon une étude récente, de faibles compétences numériques affectent les travailleurs de toutes les générations. La mise en place d’un système de formation digitale est une étape que les employeurs peuvent franchir pour promouvoir la culture numérique en favorisant l’apprentissage ludique, en utilisant des ressources en ligne et à interagir avec leurs formateurs grâce à des outils en ligne.

D’autre part, cela réduit également les dépenses liées à l’intégration des employés. Pour certains, cela prend quelques mois, pour d’autres, plusieurs mois à un an. Quelle que soit la durée choisie par une entreprise pour intégrer les nouvelles recrue, rendre l’intégration numérique peut raccourcir le processus. Puis, une formation professionnelle digitale augmente aussi l’engagement et la productivité. Lorsque la formation est dispensée numériquement, la productivité des employés s’améliore. D’ailleurs, près de 46 % des dirigeants considèrent que la plus grande amélioration de la productivité pour la plupart de leurs processus d’entreprise est de supprimer le papier.

La perspective d’une formation continue

Le rythme du changement lié au monde digital est rapide et ne devrait pas ralentir de si tôt. Pour se diriger vers une illumination numérique continue à une vitesse vertigineuse, les employés de tous les services doivent avoir accès à des ressources et des plateformes qui leur permettront de constamment perfectionner leurs compétences et d’acquérir de nouvelles compétences qui les aideront à rester pertinents et à jour dans un paysage incroyablement concurrentiel.

Pour rester compétitives dans un environnement en pleine évolution, les organisations doivent favoriser une culture de connaissances, de partage et d’apprentissage continu. La majorité des chefs d’entreprise estiment qu’ils manquent actuellement de leadership, de compétences et de modèles commerciaux pour s’adapter. En offrant à leurs employés l’accès à des technologies et des cursus qui leur permettront de se perfectionner continuellement en fonction des tendances émergentes et des évolutions technologiques, il leur est possible de se démarquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *