Le succès d’une entreprise repose essentiellement sur la réussite de son lancement. Le nouvel entrepreneur doit attester d’une expertise avérée dans le secteur d’activité au sein duquel il souhaite se positionner. Mais cela ne suffit pas pour garantir la prospérité de l’entreprise. Plusieurs modalités doivent être remplies pour lancer une entreprise. L’incubateur fournit les outils et l’appui nécessaires pour le développement de la startup.

Le rôle de l’incubateur d’entreprises

L’incubateur a pour vocation de fournir un accompagnement pour la création d’entreprises. La structure offre un appui aux startups en plein lancement. Pendant cette phase, le nouvel entrepreneur doit assurer des tâches multiples, complexes et chronophages, en plus de ses activités professionnelles. Il doit, entre autres, assurer correctement les démarches administratives et juridiques nécessaires, trouver les solutions de financement, élaborer les stratégies de travail. La réussite du lancement de l’entreprise représente la base du développement de l’entreprise. Le couvoir offre notamment des services d’hébergement, de formation, de conseils, de financement.

Les nouveaux entrepreneurs peuvent notamment se tourner vers :

  • Les incubateurs publics : ces types de structure œuvrent dans un but non lucratif et sont généralement rattachées à des organismes publics. L’incubateur public reçoit les entreprises travaillant dans tous les secteurs d’activité (artisanat, commerce de produits et de services). Son objectif principal est d’accompagner les entrepreneurs pour la création d’entreprises afin de favoriser la création d’emplois. Cela optimise la croissance économique à l’échelle nationale,
  • les incubateurs privés : Ces structures, à but lucratif, fournissent une aide complète aux porteurs de projets de création d‘entreprises. Il s’agit généralement de structures tenues par des experts dans un domaine précis ou d’une branche appartenant à un grand groupe (incubateur d’entreprises). Les incubateurs privés se rémunèrent en pourcentage du capital de la société accompagnée.

Les jeunes entrepreneurs peuvent se tourner vers un incubateur généraliste ou un incubateur dédié à un secteur d’activité bien précis. Les nouveaux entrepreneurs qui se lancent dans le domaine de l’industrie créative peuvent notamment intégrer la structure Plaine Images, Incubateur dans les Hauts-de-France.

Pourquoi intégrer un incubateur d’entreprises ?

L’incubateur d’entreprises offre de réelles opportunités au nouvel entrepreneur de développer ses compétences et d’optimiser la prospérité de son entreprise.

Chaque entrepreneur accompagné bénéficie d’un coaching, de conseils personnalisés et de formations. Les appuis se portent aussi bien sur les procédures administratives, juridiques que sur l’organisation et les stratégies de l’entreprise (élaboration d’un business model, stratégies marketing, …).

En outre, l’incubateur est une plateforme collaborative qui regroupe plusieurs experts dans des domaines variés. Ces nouveaux entrepreneurs aux compétences développés sont invités à s’échanger leurs connaissances. De plus, la structure organise souvent des conférences, des formations et autres séminaires avec des entrepreneurs à succès, partenaires et/ou sortants de l’organisation. Le partage permet, en plus, aux startups de se faire connaître et de développer leur réseau professionnel. Une visibilité accrue contribue à la réussite de l’entreprise.

Par ailleurs, l’incubateur dispose généralement de locaux équipés. Les porteurs de projet ont, alors, accès aux outils requis pour développer leurs activités en phase de lancement. Cela leur évite de dépenser des sommes énormes dans les équipements et leur permet, donc, une meilleure gestion budgétaire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.