Aujourd’hui, il est important pour les étudiants d’apprendre au moins une langue étrangère. La formation linguistique profite à la fois à nos capacités cognitives et à notre carrière. Alors, devrions-nous consacrer plus de temps et d’efforts à l’apprentissage d’une deuxième ou d’une troisième langue ? Quelle est l’importance des langues étrangères dans nos carrières et comment la formation linguistique nous aide-t-elle personnellement ? Nous tâcherons de répondre à ces questions dans les prochaines.

Avec l’avènement du Web, il est désormais possible d’accéder à de nombreux cours sur Internet. D’ailleurs, vous pouvez facilement apprendre l’anglais en ligne via des sites spécialisés.

La formation linguistique est un entraînement cérébral

Maîtriser plus d’une langue est un énorme défi pour notre cerveau et, selon les neuroscientifiques, garantit le développement du cerveau. Ceci est pertinent pour les performances mentales à l’âge où nous sommes encore en train de faire carrière.

Néanmoins, cela apporte également ses fruits lorsque nous vieillissons et que le cerveau commence à rétrécir. Penser et parler dans plus d’une langue met particulièrement à l’épreuve les fonctions exécutives du cerveau. Il permet de mieux se concentrer.

La langue détermine la pensée

« Je pense, donc je suis », a dit un jour le philosophe français René Descartes. Il a écrit de nombreux textes et livres soit dans sa langue maternelle, le français, soit dans la langue du clergé, le latin. Ce qu’il ne pouvait pas encore prévoir, c’est comment la langue détermine notre pensée et donc aussi notre culture.

En utilisant des méthodes de mesure scientifiques telles que la mesure du champ visuel, les chercheurs ont lancé des études linguistiques comparatives avec des locuteurs natifs anglais, allemands et néerlandais. Ils ont découvert que les structures linguistiques avec lesquelles les gens grandissent influencent considérablement les processus cognitifs, par exemple, la manière dont nous percevons les images ou les films. Quiconque a étudié un peu la langue anglaise peut le comprendre.

Prendre de meilleures décisions

Les compétences en langues étrangères aident également à prendre des décisions plus rationnelles, à maintenir une distance émotionnelle et à profiter d’opportunités intéressantes. C’est ce qu’ont découvert des chercheurs. Selon cette étude, une langue étrangère fournit un mécanisme de distanciation qui fait passer les gens du système intuitif immédiat à un mode de pensée plus délibéré.

Les chercheurs ont défini qu’une langue étrangère déclenche moins de résonance émotionnelle que la langue maternelle. Ainsi, les décisions sont moins motivées par la peur et que les opportunités sont plus susceptibles d’être saisies. Parler une langue étrangère pourrait être très bénéfique lors de la prise de décisions dans un environnement professionnel.

Pourquoi les compétences linguistiques sont-elles si cruciales ?

Quiconque veut poursuivre une carrière aujourd’hui n’a plus besoin d’expertise professionnelle. Ces dernières années, les compétences non techniques telles que les compétences générales en communication, le réseautage et la compréhension de différentes cultures sont devenues de plus en plus importantes.

De plus, il existe des compétences essentielles telles que les compétences numériques. Dans le contexte de l’économie mondialisée, la volonté de poursuivre une carrière internationale est également souhaitable, et la participation à des programmes de formation appropriés est bien accueillie par les entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.